Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gregoire
  • Le blog de gregoire
  • : Mes articles traiteront de la Défense de la France, d'actualité et de sujets à caractère économique et social
  • Contact

Profil

  • gregoire
  • Marié et père de 2 enfants, je travaille dans l'industrie agro-alimentaire après une carrière dans les armées.
  • Marié et père de 2 enfants, je travaille dans l'industrie agro-alimentaire après une carrière dans les armées.

Catégories

4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 11:00
Quelques réflexion sous le soleil d'Europe

Cet été j'ai circulé dans quatre pays d'Europe : Allemagne, Andorre, Espagne et France, quatre régime fiscaux différents, dont un paradis fiscal.
Suivant où il habite, le Français peut acheter ses cigarettes en Espagne, Andorre ou Allemagne, pour le carburant ce sera Espagne ou Andorre, et l'Allemand frontalier ira en Alsace acheter le carburant pour sa grosse cylindrée.
Pour le restaurant : TVA intéressant en Espagne, les Allemands ont le taux fort comme la France.

Polution : Des 4x4 dans tous les pays , de plus en plus, alors que les routes sont d'excellentes qualités, à quoi sert un tout terrain sur autoroute et quand il faut lutter contre la pollution et préserver les ressources pétrolières ?
La France avait une arme efficace contre les grosses voitures : la vignette. Bravo M. BORLOO pour sa nouvelle vignette contre les véhicules polluants et consommant beaucoup de pétrole.
Il ne faut pas oublier que la suppression de la vignette a profiter à Mercedes et BMW qui ne sont pas des constructeurs Français (Peugeot et Renault font d'ailleurs construire leurs 4x4 en extrême orient).

Nous avons un problème de financement des retraites : du courage, les Allemands travaillent plus longtemps, les autres Européens du Nord aussi, il faut passer par là, on ne peut pas passer un quart de sa vie à l'école, un tiers à la retraite et 5/12 (41.6%) au travail, il faut rééquilibrer en urgence.
Pour les retraites on avait trouvé la vignette automobile, mesure certe impopulaire, mais qui permet :
1 réduire la polution (décourage achat de grosses cylindrées)
2 favoriser les constructeurs Français (plus compétitif dans ce domaine)
3 fournir un complément pour le financement des retraites.
Repost 0
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 11:00
Tous nos élus, en particulier ceux qui vont perdre une garnison, semblent s'intéresser à l'armée et aux militaires, pas pour la défense du pays ou de ses intérêts, mais pour leur revenus dépensés dans leur commune ou circonscription.

Quel dommage que toutes ces personalités ne se soient pas manifestées avant pour justifier la nécessité d'avoir une France forte.

Exemple à Bergerac en Dordogne un des deux établissement (au niveau national) fournissant l'habillement aux militaires fait parti des établissements devant fermer, la municipalité s'alarme de cette décision qui va faire perdre des emplois directs et induits et engendrer des mutations de civils et de militaires.
Argument de défense pour le maintien : avec un seul établissement un incendie ou un attentat sur un lieu unique déstabiliserai une partie de la logistique de l'armée de terre pour quelques semaines, avec deux établissement, l'établissement épargné peut assurer ce service pendant la période de remise à niveau de l'établissement touché.
Il en va ainsi pour tous les organisme faisant doublon, ils ont été créé pour assurer une disponibilité permanente, les supprimer risque de remettre en cause cette permanence.

Français pensez-y la défense de notre pays, c'est l'affaire de tous.

Repost 0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 11:00

L'avenir de notre outil de défense est engagé, à part les membres de la commission de défense à l'assemblée nationale, qui essaient de justifier la réforme en cours, le reste des élus  pleurent sur la perte d'une garnison dans leur circonscription.

Est-ce çà les hommes qui s'engagent en politique pour orienter notre avenir ? L'avenir de notre pays ou le souci de quelques millers d'emplois dans une circonscription, ce qui pourrait jouer sur le résultats du prochain scrutin ?

Messieurs les élus, c'est l'avenir de notre pays, qui est en jeu, certe chaque emploi compte dans une ville petite ou moyenne, mais la Défense c'est encore plus grave.

C'est certe quelques milliers d'emplois répartis sur le territoire, mais c'est surtout le risque de ne pas pouvoir fair face à une menace qui n'est pas précise (voir mon article : une France forte), ce n'est pas lorsque nous aurons à nous alligner pour vénérer je ne sais quel guide religieux ou général gouverneur de la province France d'un grand empire qu'il faudra réagir : " à si nous avions été plus fort " et attendre un hypothétique Général de Gaulle et un grand Frère Américain, la dernière fois çà nous a couté cinq ans de Feldgrau, Messieurs les Elus pensez-y !


Je souhaite de bonnes vacances à ceux qui partent en ce mois de juillet et bon courage aux autres lecteurs en attendant leur tour.

Repost 0
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 11:00
Le 29 juin, il y a eu un accident grave à Carcassonne.

Ne mélons pas cet incident à la réforme des Armées.

Au moins un militaire est en cause, il y a des blessés, c'est l'affaire de la justice. Il y a un code pénal et un code de procédure pénale.

Chacun est responsable de tous ses actes dans notre pays, qu'il soit sous l'uniforme ou non.

Mon seul commentaire sur cette affaire : Cet exercice / démonstration devait se faire avec des munitions d'exercice (à blanc) qui a mis un chargeur de munitions réelles entre les mains de ce militaire ?

Je regrette que cet incident ai eu lieu, je souhaite un bon rétablissement aux blessés.

Le général Cuche a démissionné, je ne pense pas que sa responsabilité soit engagée dans cette affaire, un père est-il responsable de toutes les bêtises de ses enfants.

Bon courage à tous ceux qui sont touchés par cette affaire, les autres ne jugez pas l'Armée Française sur un fait divers aussi grave soit-il.

Repost 0
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 11:00

Je ne connais qu'un pays ou la télévision publique se permet en permanence de critiquer la nation et tout ce qui la représente.

Ce pays c'est la France.

Je rappelle que la télévision publique doit représenter tous les Français et être une vitrine de notre pays à l'étranger, par le satellite, c'est la planète qui nous regarde.

La télévision publique est financée par nos impôts (redevance et subventions diverses et par la publicité, que nous finançons par nos achats. C'est notre télévision.

Qui a le pouvoir en démocratie : les élus (Assemblée Nationale et Président de la République avec le gouvernement).

M. de CAROLIS, n'oubliez pas que vous êtes nommé, M. SARKOZY est élu du peuple Français.

Malheureusement dans notre pays deux institutions au contact du plus grand nombre sont plutôt fréquentées par des gens de "gauche", l'éducation nationale et France télévision. Dans ces deux institutions un certain nombre d'acteurs ont un langage commun pour nos enfants et nos concitoyens : démolir toutes valeurs traditionnelles de notre pays critiquer systématiquement ce que font nos gouvernants surtout si ils sont de droite.

Certe, ce n'était pas le plus urgent de réformer l'audiovisuel publique, mais laissons ce gouvernement faire et jugeons aux résultats.

Une grande télévision publique sera celle qui aidera nos concitoyens et les habitants de notre planète à comprendre ce qui se fait en France et ce que fait la France, ce ne sera sûrement pas une entreprise de démolition systématique.


Repost 0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 11:00

Dans mon article "Une France forte" je faisais référence aux trois derniers conflits avec l'Allemagne, moi-même ayant une épouse originaire de ce pays ne crois pas et surtout ne souhaite pas que nos deux pays, moteurs de l'Europe, entrent en conflit.

L'Allemagne a une vision différente de la notre, c'est un pays fortement industrialisé qui fait des produits de grande qualité (automobile et machines outils) vendus dans tout le monde sans trop subir l'effet de la crise du fait de l'absence de concurrence. L'Allemagne est aussi un pays fédéral où le système électoral oblige a des concessions avec entre partis pour le meilleur et pour le pire (abandon du nucléaire civil).

La France moins industrialisée compte sur le secteur tertiaire (où les Anglo-saxons nous concurrencent), l'industrie de très haut niveau (spatial, TGV) et de l'industrie moyenne gamme automobile (les pays asiatiques savent faire). Le pays est centralisé, la démocratie donne le pouvoir à une majorité qui n'a pas à partager.

L'ennemi futur, on le connaît mais on ne sait pas qui c'est :

C'est un de nos concurrents pour l'utilisation des matières premières, donc ni les États-Unis, nos alliés de l'OTAN, ni les Européens de l'UE, nous sommes interdépendants, il faut voir ailleurs !

Les pays fournisseur de pétrole ou de matières premières en bon commerçant n'ont aucun intérêt à s'attaquer à leurs clients, sauf si nous devenons insolvables, pour se faire rembourser nos dettes.

Le reste du monde :
- Amérique du Sud pas de craintes (alliés de coeur ou de raison des USA)
- Afrique : fournisseur de matières premières
- Moyen-Orient : fournisseur de matière première (Pétrole)
- Russie et alliés ? fournisseurs et consommateurs c'est un des ennemis potentiel ?
- Chine, Inde demandeurs de matières premières, la demande augmente, les Chinois sont déjà très présents  en Afrique. Si l'Inde, grande démocratie, a un aspect apaisant pour l'Europe, il faut se rappeler que c'est une puissance nucléaire. La Chine, rappelez vous Alain Peyrefitte "quand la Chine s'éveillera la terre tremblera) un homme sur cinq est Chinois.
- Japon : il fait parti de notre monde économique, mais où est le coeur des Japonais en Orient ou en Occident ?

L'ennemi qui peut surgir face à nous pour le pétrole du Moyen Orient, ou les minerais d'Afrique, ce n'est pas la grande Allemagne, mais sûrement un des géants cités ci-dessus.

Sommes nous prêts ?

Repost 0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 11:00
Notre Président est obligé d'agir à la place des dirigeants d'entreprise.

Participation, comme toute action sur les revenues, la participation doit avoir un rôle dans la motivations des employés.

Trop de dirigeants se contentent de verser des salaires proches du SMIC avec une grille d'ancienneté ridicule.
Comment motiver un employé si quoi qu'il fasse, il sait que sa marge de progression dans l'entreprise est nulle ?

Au mieux il se résigne et continue à faire son travail sans conviction.
Souvent il démissione et tente sa chance ailleurs.
Au pire, il tire au flanc et éssaie de profiter de tout.

Il faut donner de l'espoir aux personnels en proposant mêmes aux ouvriers un espoir réel de progression salariale, accompagné d'une responsabilisation dans les tâches qui leur sont imparties.

L'ouvrier Français coûte près de deux fois son salaire à son employeur, en le motivant par une progression salariale, il fera son travail avec plus de goût et permettra d'améliorer les résultats de l'entreprise. (plus d'initiative, moins de gaspillage, moins de travaux à recommencer, de garanties à faire jouer.

Alors Messieurs les dirigeants servez-vous des salaires correspondant aux résultats de votre entreprise, servez les actionnaires qui la financent, investissez pour l'avenir, mais n'oubliez pas les salariés qui lui permettent de réaliser ces résultats.


La France doit rester un grand pays dans tous les domaines de la vie économique.






 
Repost 0
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 11:00
L'histoire récente nous a apris que la France a par trois fois été mise en péril à cause de sa non préparation militaire.

En 1870, guerre brutale armée trop petite, le courage de nos soldats n'a pas empéché la perte de trois départements.
En 1914, l'armée française n'a pu se rétablir qu'aux portes de Paris (bataille de la Marne), elle a mis quatre ans et des millions de morts pour revenir (avec nos alliés) aux frontières de 1870.
En 1940, l'armée Française est écrasée, en un mois le pays est envahi et occupé pour 5 ans.

Lors de ces conflits nos militaires ont toujours fait preuves de courage, mais les effectifs et les équipements ne permettaient pas de faire face à l'ennemi. Les conséquences ont été couteuses en vies humaines, mais aussi pour notre économie. De plus, en 1940, ni les Anglais présent à nos côtés, ni les Américains n'étaient en mesure de nous renforcer efficacement (le débarquement allié en Europe a eu lieu 4 ans plus tard).

Aujourd'hui, notre pays fait le choix de réduire le format de notre défense, en se raccrochant à l'OTAN, que se passera-t'il, si l'Europe éclate (crise monétaire, élargissement sans fin, pas de constitution) comme l'a fait l'URSS ou la Yougoslavie ? Les vieux démons peuvent ressortir, si la discorde éclate entre pays de l'OTAN, qui nous aide ?
Ne pas oublier que l'Angleterre et l'Argentine, toutes deux alliés des Etats-Unis se sont livrés une guerre fraticide en 1982.

La France doit certe pouvoir agir avec ses alliés Européen ou de l'OTAN, mais elle doit aussi pouvoir compter sur elle-même.

Je ne souhaite pas la guerre, mais si jamais elle doit arrivée, je ne souhaite pas que mon fils se fasse tuer en héros dans une bataille perdue d'avance, mais parte avec de bonnes chances d'emporter la victoire. Je parle de mon fils, mais ce soldat c'est peut-être votre fils ou votre mari, fiancé, père, enfin quelqu'un de proche.

Oui au 2ème porte-avion de suite !
Oui au renforcement de notre défense !

Non aux dépenses superflues !
Repost 0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 20:27
L'actualité me propulse dans le monde des blogueurs.

La parution du livre blanc sur la défense me pose des questions sérieuses sur la sécurité de notre pays.
La sécurité pourquoi ?
La sécurité comment ?
Pour avoir des besoins de sécurité, il faut avoir quelque chose à défendre : la richesse de mon pays.

Je ne me fixe pas de périodicité de publication, mais dès demain un article sur la défense de la France sera sur cette page. D'autres sujets d'actualité économique et sociale en particulier seront présent sur ce blog.

Grégoire : Marié et père de 2 enfants, je travaille dans l'industrie agro-alimentaire après une carrière dans les armées.
Repost 0