Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gregoire
  • Le blog de gregoire
  • : Mes articles traiteront de la Défense de la France, d'actualité et de sujets à caractère économique et social
  • Contact

Profil

  • gregoire
  • Marié et père de 2 enfants, je travaille dans l'industrie agro-alimentaire après une carrière dans les armées.
  • Marié et père de 2 enfants, je travaille dans l'industrie agro-alimentaire après une carrière dans les armées.

Catégories

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 21:00

Le Japon est touché par une série de catstrophes dramatiques.

 

Un tremblement de terre de grande amplitude, suivi d'un tsunami destructeur.

 

Des pertes humaines conséquentes.

 

Des destructions importantes pour l'économie et l'environnement.

 

Nous connaissons tous la capacité de ce pays à se relever :

 

Passage en demi siècle, du moyen âge à l'ère industrielle,

 

Reconstruction après 1945, pour devenir un géant économique en très peu de temps.

 

Notre soucis c'est bien sûr le risque nucléaire avec la centrale nucléaire de Fukushima. fukushima_en_direct_du_japon_la_crise_nucleaire_de_.jpg

 

Quatre réacteurs en dehors de tout contrôle. Il y a là une catastrophe équivalente ou supérieure à celle de Tchernobyl. Pour le moment pas de solution convenable. Outre les retombées qui auront un effet plus ou moins grave sur la santé humaine et l'environnement des régions concernées, le grand problème reste l'arrêt de la fusion des combustibles nucléaires. Il faudra surement avoir recours à des liquidateurs, comme les Russes avaient fait à Tchernobyl, pour retirer les matières radioactives en fusion et ensuite confiner les installations.

 

tchernobyl-liquidateurs-fileMa pensée va bien sûr aux victimes de cette série dramatique, mais il faut penser dès maintenants aux héros qu'il faudra envoyer pour nettoyer ces réacteurs. Ces hommes mériteront notre respect.

 

voir l'article : http://www.dissident-media.org/infonucleaire/liquid_tcher.html qui traite des suites humaines de la catastrophe de 1986 dont est tiré le bilan qui suit :

 

Au total, quelque 600 000 «héros» de l'Union soviétique, soldats et civils, furent envoyés à Tchernobyl dans les mois et les années qui suivirent l'explosion du réacteur. La moitié d'entre eux seraient aujourd'hui gravement malades ou déjà morts, selon les estimations de l'Union Russe des liquidateurs. tchernobyl-digging

 

Nota : je n'ai pu vérifier ces chiffres, en particulier sur les décés des liquidareurs seules des estimations sont fournie sur Wikipédia .

 

Pour tous les croyants de toutes les religions, nous pouvons prier pour eux. Ils en auront besoin.

 

Vous avez certainement vu en parcourant mon blog que je suis pro-nucléaire. Je  le reste, mais je pense, comme nos dirigeants qu'il faut tout mettre en oeuvre pour que celà ne se produise plus.

 

 Il faut doubler, tripler les systèmes de sécurité, chaque système doit faire appel à des technologies différentes pour pallier les défauts de l'un ou de l'autre. Par exemple un moteur thermique doit pouvoir prendre la place d'un moteur électrique pour alimenter une simple pompe, comme çà en cas de panne électrique, un bon moteur diésel peu prendre le relais avec bien sûr les réserves de carburant nécessaires.

 

tenue nbc POL-SuitChaque centrale doit aussi être équipée d'équipe de secours ayant des équipements de protection "lourds" pour pouvoir manipuler rapidement le combustible pour l'extraire du réacteur en cas de disfonctionnement de tous les autres système de sécurité.  Quand les robots ne fonctionnent plus seuls des hommes peuvent agir. 

La photo montre une tenue de décontamination polonaise. Il faut noter la place de la cartouche de filtration du masque à gaz, volontairement éloignée du cou pour éviter l'accumulation de produits toxiques près de la thyroide.

  

Pour les nouvelles centrales, il faudra sûrement les faire plus petites avec pas plus de deux réacteurs par centrale pour limiter les risques en cas d'accident.  Il ne faudra entreposer sur place que le combustible "en service", le combustible en attente et le combustible retiré devront être stockés sur  d'autres sites.

 

Oui au nucléaire, mais un nucléaire raisonné.

2011-03-17-PICT1063   2011-03-17-PICT1073 

Revenons à notre belle nature : quelques photos de mon jardin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires