Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gregoire
  • Le blog de gregoire
  • : Mes articles traiteront de la Défense de la France, d'actualité et de sujets à caractère économique et social
  • Contact

Profil

  • gregoire
  • Marié et père de 2 enfants, je travaille dans l'industrie agro-alimentaire après une carrière dans les armées.
  • Marié et père de 2 enfants, je travaille dans l'industrie agro-alimentaire après une carrière dans les armées.

Catégories

28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 12:00

Le 29 janvier, la France s'arrête de travailler.

Notre pays n'est pas compétitif, 35 heures, 5 semaines de congés, 9 jours feriés, et une multitude de jours de grèves avec des blocages dans les transports qui nuisent à notre économie dont nos exportations.

Stop les grèves à répétitions !

Notre pays produit peu, pour celà il suffit de regarder où sont fabriquer les apareils et vêtements que nous utilisons chaque jour. Quand nous serons tous chômeurs, qui nous paiera ?

Solidarité :

Ne pas faire grève c'est être solidaire avec les entreprises fragiles et ceux qui ont perdus leur emploi. C'est aussi être solidaire avec les victimes de la tempête qui vient de frapper le sud-ouest de la France et avec ceux qui travaillent pour nettoyer les routes et réparer le réseau électrique pour désenclaver les victimes.

Réaction dans lepoint.fr

Grèves : ce qui vous attend jeudi dans les transports

Compétitivité Patriotisme mardi 27 janvier

Trop de grève tue la grève. Nous sommes dans une crise mondiale, notre pays n'est plus compétitif. Ces grèves ne servent à rien, si ce n'est à gêner les non grévistes, à perturber l'activité économique et à faire douter de notre pays. Anecdote : En 2008 dans une PME les salariés ont fait grève pour 50 euro de plus, maintenant cette PME est en situation de grande difficulté et ses salariés risquent de perdre 200 euro. La grève c'est qui gagne perd : Qui gagne aujourd'hui une revendication perd son emploi demain !

voir mes articles :

Démocratie et loi de la rue

Grève (s) de l'éducation nationale 

Ces deux articles traitaient déjà du fléau national : la grève systématique.

Causes :
Malheureusement la parole est donnée à cette "gauche" qui ne veut pas accepter la réalité de la vie économique mondiale. A force de défendre nos acquis, nous aurons perdu toute compétitivité.
Conséquences :
A ce moment là, ce n'est ni les Chinois, ni personne d'autre qui subventionneront notre train de vie.
Mais le fruit sera mur et des "barbares" prendront notre place, comme au 5ème siècle les "Germains" ont pris la place des "Romains" dont la société se composait comme la notre de Nantis et d'Assistés.

Réaction dans lepoint.fr

Ce premier grand test social de l'ère Sarkozy

Grève déplacée jeudi 29 janvier

Nous sommes dans une crise mondiale, notre pays est mal placé dans la compétition, des entreprises ferment, le rang des chômeurs s'allonge. Ce n'est plus le moment d'avoir des revendications qui coûtent trop chère à notre pays et à nos entreprises. La période exige des sacrifices, c'est à ceux qui travaillent de les faire, si ils veulent péréniser leurs emplois. Sinon, ce sera des délocalisations du chômage (non indemnisé car il n'y aura plus d'argent) et la mort de l'économie française.

 

Voir l'article :

http://vive-la-france.over-blog.com/article-toujours-des-greves-48378432.html publié le 10 avril 2010, et çà continue, c'est malheureusement un "sport national" qui ruine notre pays.




 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Travailleur 12/12/2009 18:57


Une fois de plus la menace de grève est apparue. A la RATP (pas de concurence) on joue avec les nerfs de Franciliens et la polution avec toutes ces voitures devant se substituer aux transports en
commun. Chez les Routiers "victoire à la Pyrrhus" qui pour ganer 3,6% en plus risquent de perdre 10, 20, 30 % d'emplois de plus, la réalité économique exige des sacrifices. Il est légitime de
vouloir gagner plus , mais dans le contexte économique actuel, augmenter dessalaires tu des emplois.


gregoire 02/03/2009 22:13

Stop les grèves