Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gregoire
  • Le blog de gregoire
  • : Mes articles traiteront de la Défense de la France, d'actualité et de sujets à caractère économique et social
  • Contact

Profil

  • gregoire
  • Marié et père de 2 enfants, je travaille dans l'industrie agro-alimentaire après une carrière dans les armées.
  • Marié et père de 2 enfants, je travaille dans l'industrie agro-alimentaire après une carrière dans les armées.

Catégories

25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 11:00
La France est une démocratie.

Un des grands principes de la démocratie, outre la participation des citoyens par leur bulletin de votes, est la séparation des pouvoirs.

Les 3 pouvoirs :

Exécutif : ce pouvoir est assuré par le Président de la république et le Gouvernement

Législatif : Le Parlement, constitué de l'Assemblée Nationale et du Sénat, vote nos lois

Judiciaire : la Magistrature assure la justice

Chacun de ces pouvoirs est complémentaire des deux autres et doit être indépendant, sinon : c'est la dictature.
Dans les démocratie, il existe un 4ème pouvoir, l'information, qui doit aussi être indépendante.

Les rôles :

Le Président peut commenter des décisions de justice, au nom de la liberté d'opinion, mais il ne peut forcer la justice, au nom de la séparation des pouvoirs.

Le Ministre de la justice doit fournir les moyens légaux et matériels aux magistrats pour exercer leur fonction.

Le Conseil Supérieur de la Magistrature doit veiller au bon fonctionnement de la justice et éventuellement sanctionner ou remettre sur le droit chemin les magistrats égarés.

Les imperfections :

La démocratie n'est pas parfaite, mais il semble que ce soit toujours mieux que la dicture, alors conservont la séparation des pouvoirs.

L'indépendance de la justice, ne doit pas empècher la rigueur, il est regretable qu'un délinquant, dont le crime est connu, soit relaché pour une faute de procédure. Une faute de procédure doit être réparée en urgence si elle s'applique à un individu dangereux.

Qui de nous ne fait jamais de faute, dans son travail, les conséquences sont plus ou moins graves, suivant le domaine et le niveau où elle est réalisée. Il est normal que tout soit fait pour réparer une faute.

Par exemple : La crise financière actuelle mettra des gens à la rue et provoquera son lot de suicides suite à chômage ou à faillite. Des familles seront dans la peine, et les coupables ne seront jamais jugés. Il n'y aura pas de plainte, donc pas d'enquète ni de procés.

Pour améliorer :

La justice doit tout de même rester indépendante. Les magistrats doivent aussi assumer leurs fautes et tout leur possible pour les corriger : vouloir (faire) c'est pouvoir (faire).

Le Chef de l'état doit gouverner avec ses ministres et nos parlementaires doivent nous faire de bonnes lois. Ainsi fonctionnera la Démocratie Française.



Partager cet article

Repost 0

commentaires